jump to navigation

Portugal: Les candidats de gauche favorables à l’ouverture du mariage January 3, 2006

Posted by igualdadenocasamento in Imprensa Estrangeira, Portugal.
trackback

Par Judith Silberfeld

Les quatre candidats de gauche à l’élection présidentielle du 22 janvier prochain au Portugal se disent prêts à promulguer une loi autorisant les mariages entre personnes du même sexe, rapportait vendredi 30 décembre 2005 l’hebdomadaire Expresso, qui les a interrogés sur le sujet. Seul le candidat de la droite, l’ancien Premier ministre Anibal Cavaco Silva, répond «peut-être» à la question sur la possibilité de promulguer une loi autorisant les unions de couples gay et lesbiens identique à celle qui est en vigueur dans l’Espagne voisine et au Royaume-Uni. «Devant les défis actuels, ce n’est pas la question qui préoccupe le plus les Portugais», a déclaré M. Cavaco Silva à l’hebdomadaire. De son côté, le candidat appuyé par le Parti socialiste, l’ancien président Mario Soares, estime qu’une telle loi est «inévitable». D’après la constitution portugaise, le président a le pouvoir de promulguer ou de refuser le promulgation d’une loi votée par le parlement, bien qu’avec certaines limites, les députés ayant toujours le dernier mot. La loi portugaise reconnaît depuis 2001 les unions de fait des personnes vivant en couple depuis plus de deux ans indépendamment de leur sexe et leur reconnaît un certain nombre de droits notamment en matière fiscale. Les sondages récents montrent qu’une majorité des Portugais est défavorable à l’ouverture du mariage à tous les couples. M. Cavaco Silva, à qui la presse reproche d’esquiver toutes les questions tant soit peu compromettantes pour ne fâcher personne, est crédité d’une large avance dans les sondages sur Mario Soares.

Le même jour, l’hebdomadaire publiait un sondage sur les habitudes sexuelles des Portugais, selon lequel près d’un Portugais sur dix se déclare homosexuel (7%) ou bisexuel (2,9%), mais ne sont que 50% à assumer leur orientation sexuelle. L’étude a été réalisée par l’institut Eurosondagem du 13 au 20 décembre sur un échantillon de 726 personnes, dont 369 femmes et 357 hommes ayant répondu à un questionnaire anonyme. L’institut précise que la majorité des personnes contactées ont refusé de répondre à ce sondage.

Têtu (França)

Advertisements

Comments»

No comments yet — be the first.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: